Catégories

Conserva Conseiller

Promotions

Comment dois-je utiliser les sachets aluminium ?

Comme nous en avons déjà parlé dans notre article "Les facteurs qui influent sur la durabilité", les sachets en aluminium conviennent parfaitement comme récipient hermétique pour le stockage à long terme des aliments de base. Utilisés conjointement avec des absorbeurs d'oxygène, ils permettent de d'emballer sous vide d'oxygène.

Vous trouverez ci-dessous, étape par étape, illustré par de nombreuses photos la facon de préparer 20kg de blé à l'aide de sachet aluminium et d'absorbeurs d'oxygène pour la conservation.

Les photos devraient en principe répondre à toutes vos questions, il nous paraît néanmoins important d'aborder ici la soudure des sachets en aluminium. Il s'agit en effet d'un point primordial lors de l'utilisation des-dits sachets.

La soudure consiste à faire fondre l'un dans l'autre les deux côtés de l'ouverture du sachet après l'avoir préalablement rempli. Ce qui permet de le fermer hermétiquement. Cela peut se faire de trois manières :

clip_image001_0000.jpg

clip_image002_0003.jpg

clip_image003.jpg

Soudeuse à impulsion :
Cette soudeuse fonctionne lorsque le levier est rabaissé. Un fil en teflon est chauffé à très haute température grâce à un courant électrique très élevé (p.e. 1000W).
clip_image004_0004.gif
Pas de préchauffage, très éffectif, facile à utiliser
clip_image005_0004.gif
usure importante (le cable et le Teflon doivent être remplacés régulièrement), en raison de leur construction, la plupart des appareils de ce type ne permettent de souder que des sachet de taille réduite (avec une seule ouverture). Un peu d'entrainement est nécessaire afin de ne pas brûler les sachets.

Soudeuse de sachet portable :
Ce type d'appareil fonctionne avec une consomation d'énergie relativement faible (p.e. 50W), mais doivent être préchauffés. Vous pouvez en règle générale choisir de faire chauffer au choix un côté ou les deux.
clip_image004_0004.gif
Convient pour les sachets de toutes tailles, faciles d'emploi, en principe pas d'usure, disponibles strié.
clip_image005_0004.gif
Par rapport aux soudeuses à impulsion, il faut y apporter plus de force manuelle (sauf si vous employez un adaptateur pour pieds).

Fer à repasser :
Un fer à repasser classique peut également faire l'affaire. Un support pour le fil à souder sera néanmoins nécessaire (voir photos). Le fer doit être chauffé au maximum.
clip_image004_0004.gif
Pas de frais supplémentaires, convient pour toutes les tailles de sachets, pas d'usure.
clip_image005_0004.gif
Demande un peu d'entraînement, est plus compliqué et dure plus longtemps

Si vous souhaitez acquérir une de ces soudeuses, nous vous conseillons de faire attention au points suivants :

- La largeur de soudure doit être au minimum de 5mm
- L'appareil doit convenir pour les sachets contenant une membrane d'aluminium

Nous pouvons vous recommander d'expérience la soudeuse portable et en particulier le modèle Futura Cello (150C) qui possède deux pinces striées et une surface de soudure de 1 cm (voir photos).

Nous vous expliquons ci-dessous la procéure à suivre si vous utilisez une soudeuse portable ou un fer à repasse.

clip_image006_0000.jpg

Mesurer le taux d'humidité

Il convient tout d'abord de s'assurer que les céréales que vous souhaitez conserver sont suffisement sèches. Pour se faire, il faut employer un hygromètre qui nous donnera le taux d'humidité des céréales en %. (Si vous n'avez pas encore lu notre article "Facteurs qui influent sur la durabilité", nous vous conseillons vivement de le lire, et en particulier le point 1 concernant l'humidité.) Dans notre cas, l'humidité est de moins de 10%. C'est idéal, nous pouvons donc commencer..

clip_image007_0000.jpg

clip_image008_0000.jpg

Le sachet aluminium

Voici le sachet que nous allons utiliser. Il est d'une dimension extérieure de 760mm x 500mm. Il est également disponible sur notre site de vente en ligne.

clip_image007_0000.jpg

clip_image009_0000.jpg

Seau ou fût

Nous utiliserons un seau (d'une capacité de 30l) afin de maintenir notre sachet droit et d'en faciliter ainsi son remplissage. Cela nous premettra également de calculer plus facilement la quantité d'absorbeurs nécessaire. Après avoir soudé le sachet, le seau servira à stocker le sachet de manière à le protéger de tout objet tranchant, et cela permettra également de supperposer plusieurs seaux / sachets pour le stockage.

clip_image007_0000.jpg

clip_image010.jpg

Remplissage

Nous pouvons à présent verser environ 20kg de blé dans le sachet (le seau de 30l n'étant pas rempli par ces 20kg).
Si vous n'utilisez pas de soudeuse portable, veillez à laisser dépasser les bords du sachet suffisement hors du seau afin de pouvoir le souder (voir la méthode de soudure au fer à repaser expliquée ci-dessous).

clip_image007_0000.jpg

clip_image012.jpg

Les absorbeurs d'oxygène - Avant ouverture

Avant d'utiliser vos absorbeurs, pensez à vérifier que le sachet dans lequel ils sont emballés n'est pas endommagé. Pour ce faire, il vous suffit de vérifier l'état de l'indicateur qui y est apposé. Il est rose (et pas bleu - mauve), cela signifie donc qu'il n'est pas entré en contact avec de l'oxygène et que les absorbeurs peuvent donc être utilisés.

clip_image007_0000.jpg

clip_image013.jpg

Combien d'absorbeurs ?

Comme nous l'avons déjà vu dans notre article "Comment utiliser l'absorbeur d'oxygène?", il faut effectuer le calcul suivant : nous prenons un seau de 30L (qui représente plus que la quantité de blé réellement utilisée) comme base pour notre calcul. En partant donc d'un volume de 30L, nous aurions 30L x 0,375 = 11,25L d'air. Ce qui nous donne donc un volume d'oxygène de : 11,25L x 0,21 = 2,36L d'oxygène. Ce qui correspond à 2360cc, nous devons donc utiliser 5 absorbeurs de 500cc = 2500cc.

clip_image007_0000.jpg

clip_image014_0000.jpg

Nous enfoncons les absorbeurs dans le blé, de facon à ne plus les voir (contrairement à notre photo sur laquelle les sachets sont encore visibles). Vous pouvez bien évidement les placer dans le fond du sachet avant de le remplir, ou durant le remplissage.

clip_image007_0000.jpg

008_S.jpg

Absorbeurs non utilisés

Les absorbeurs non utilisés doivent être conservés tant que possible à l'abri de l'air, par exemple dans un bocal avec joint de caoutchouc, ou dans un sachet aluminium soudé.

clip_image007_0000.jpg

009_S.jpg

Préparation de la soudure

Une fois les absorbeurs placés dans le sachet, il convient de refermer ce dernier aussi vite que possible. Pour ce faire, nous le pressons pour en faire sortir l'air, et le plions afin de faciliter la soudure.

clip_image007_0000.jpg

Soudure avec une soudeuse portable

Vous trouverez ci-dessous la marche à suivre pour souder le sac à l'aide d'une soudeuse portable.

Soudure avec un fer à repasser

Vous trouverez ci-dessous la marche à suivre pour souder le sac à l'aide d'un fer à repasser.

010_S.jpg
La soudeuse pré-chauffe durant 10 minutes afin de permettre de souder le sachet plus rapidement. Nous l'avons paramètrée de telle facon que seul un de deux cotés ne chauffe. Si vous souhaitez devoir déployer moins de force manuelle, vous pouvez regler la soudeuse de facon à ce que les deux cotés chauffent.

016_S.jpg
Le fer à repasser doit être réglé sur la chaleur la plus élevée afin de pouvoir souder le sachet le plus rapidement possible. N'ayez crainte, le fer à repasser ne restera pas directement colé au sachet. Pour notre exemple nous utilisons un fer à repasser bon marché sans semelle anti-adhérente !

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

011_S.jpg
Le premier morceau est soudé. Pour ce faire, j'ai pressé fortement le sachet dans la pince durant 2 secondes. Nous pouvons voir à la soudure que nous avons utilisé une pinces striée.

017_S.jpg
Afin d'obtenir une soudure de qualité et de pouvoir excercer plus de pression sur le fer à repasser, nous avons placé sous le sachet un tuyau en métal à base carrée (placé lui même sur un morceau de bois afin de surélever le tout pour qu'aucune autre partie du sachet n'entre en contact avec le fer à repasser.

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

clip_image027.jpg

018_S.jpg

Nous pouvons continuer la soudure en placant la pince à coté de la première soudure (Attention, il est important que les soudures se chevauchent afin que le sachet soit fermer hermétiquement !).

Le sachet doit être placé correctement, le deux cotés de l'ouverture placés bien à plat l'un sur l'autre.

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

012_S.jpg

019_S.jpg

Il reste une ouverture...

Posez ensuite le fer à repasser sur le sachet et excercer une pression en faisant glisser le fer à repasser d'avant en arrière sur le sachet. Laissez une petite ouverture afin de faire sortir l'air.

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

013_S.jpg

020_S.jpg

...par laquelle vous pouvez faire sortir l'air présent dans le sachet. De cette facon, les absorbeurs auront moins d'oxygène à absorber...

Voici à quoi doit resembler la soudure. Comme vous pouvez le voir, une ouverture à été laissée ici aussi...

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

014_S.jpg

021_S.jpg

...lorsque nous aurons fait sortir l'air restant.

...comme vous pouvez le voir sur cette photo.

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

015_S.jpg

020-A_S.jpg

Pour terminer, il faut souder la dernière ouverture. Maintenant, c'est aux absorbeurs de faire leur travail.

Nous pouvons maintenant faire sortir le maximum d'air.

clip_image007_0000.jpg

clip_image046.jpg

Et ensuite, souder la dernière ouverture.

clip_image007_0000.jpg

clip_image047.jpg

Et c'est terminé ! Il est possible de souder un sachet en moins de deux minutes, et ce, même à l'aide d'un fer à repasser !

clip_image007_0000.jpg

clip_image007_0000.jpg

Dans tous les cas, il convient de bien vérifier la soudure. Si elle est bien faite, il n est pas possible de séparer les deux cotés sans déchirer le sac (au dessus ou en dessous de la soudure).

Attention ! Si les deux cotés du sachet se détache au niveau de la soudure, il faut recommencer, soit en chauffant plus, plus longtemps ou bien encore en excercant une pression plus importante.

clip_image007_0000.jpg

clip_image048.jpg

Quelques heures plus tard...

Le sachet a été parfaitement soudé et est maintenant hermétique !

Comme on peut le voir sur cette photo, les absorbeurs ont commencé à faire leur travail, et un vide partiel s'est déjà produit après quelques heures à peine.

Il ne reste à présent plus qu'à placer le sachet dans un récipient solide, et de le stocker dans un endroit le plus frais possible.